)
Appel

Les jeunes du Val-de-Marne s’engagent pour un département en commun, populaire, écologique et citoyen aux cotés de Christian Favier

Afin de garder l’identité du Val-de-Marne, un département utile et solidaire au plus près des besoins de sa population, les jeunes val-de-marnais s’engagent pour soutenir Christian FAVIER et les candidat.e.s de Val-de-Marne En Commun, le rassemblement de la gauche, des écologistes et des citoyen.nes.

Depuis de nombreuses années, notre département, le Val-de-Marne, mène des politiques publiques indispensables à nos vies, à celles de nos parents, de nos frères, de nos sœurs.

Dès notre enfance, le département nous accompagne dans ses 77 crèches où nous avons pu faire nos premiers pas. A l’école avec le remboursement de la carte Imagine R qui nous donne à tout.e.s le droit de nous déplacer librement. Au collège, où chaque collégien profite du dispositif Ordival, permettant un accès au numérique dès l’entrée en 6ème.

Dans nos vies de jeunes adultes où le soutien à la construction d’Habitats à Loyer Modéré nous permet de continuer à vivre dans un département populaire au cœur de la région la plus riche d’Europe. Dans nos parcours de vie bien trop souvent affectés par la crise où les politiques de solidarité et l’aide à l’insertion permettent chaque année à des milliers d’entre nous de trouver une épaule sur laquelle s’appuyer.

Dans nos pratiques associatives où le soutien du Conseil Départemental répond présent afin de faire vivre les engagements de notre génération. Combien de champions ? Combien d’artistes venus de tous horizons le Val-de-Marne a pu accompagner ? Des centaines : du studio au stade de foot, de Balzac au Bois Labbé.

Alors que la planète est en danger, le département agit très concrètement avec la rénovation et l’isolation des logements par exemple, avec les 21 parcs départementaux, le premier réseau de géothermie en Europe ou bien encore avec la protection de la Seine et de la Marne.

Nous sommes des milliers de jeunes du Val-de-Marne à bénéficier de ces initiatives entreprises par le département pour améliorer notre vie au quotidien et il est indispensable de construire notre futur ensemble, en s’appuyant sur des propositions concrètes émises par nous, et pour nous. Nos aspirations en matière de justice sociale et climatique, de lutte contre le racisme et d’égalité des genres, portées dans tous les combats des jeunes, doivent trouver leur place dans un service public fort.

Les 6 ans à venir, avec l’arrivée du métro du Grand Paris, vont être un moment central pour notre capacité à continuer de vivre mieux encore dans un département populaire inscrit dans la transition écologique.

La droite, pour qui l’équité et la justice ne sont pas des priorités pourrait revenir sur ce droit à vivre aux portes de Paris qui est aujourd’hui garanti aux jeunes et aux couches populaires par le département du Val-de-Marne. La droite ne cache pas son ambition de mettre la main sur le département et d’y appliquer la même politique que Pécresse ou Fillon : casser le service public et stigmatiser tel quartier ou telle communauté. L’enjeu de cette élection est bien là : barrer le chemin à la droite et à son extrême. Ne risquons pas de perdre ce qui fait la force de notre département !

Dans ce contexte, certains nous tendent la main. C’est le cas de Christian FAVIER, Président du Conseil Départemental aux côtés de qui nous nous engageons pour les élections départementales de juin 2021. Il propose une démarche participative où notre voix compte. Il propose de coconstruire pendant la campagne et tout au long du mandat, les politiques publiques à l’intention de la jeunesse, au travers de consultations citoyennes, ce qui est un engagement fort. Nous sommes les premiers concernés, à nous d’écrire le Val-de-Marne de demain : un département de gauche, en commun, populaire et écologique, à l’écoute des besoins des jeunes, aux côtés de Christian FAVIER. Alors les 20 et 27 Juin, pour notre avenir, pas une voix en faveur des candidat.e.s du rassemblement de la gauche, "Val-de-Marne En Commun" ne doit manquer.

 

Retrouvez les signataires ...