)

Madame, Monsieur,

Le département du Val-de-Marne met en œuvre une politique de gauche : sociale, démocratique, écologique. Une politique qui défend les droits humains contre toutes les discriminations, pour l’égalité, la fraternité, la Paix.
Ce Val-de-Marne qui est le nôtre a construit avec Vitry de solides partenariats utiles aux vitriot.e.s. Depuis 45, avec Michel Germa puis Christian Favier, Présidents communistes et la majorité de gauche départementale, ils travaillent ensemble à améliorer notre vie quotidienne.

L’arrivée du tram dans noter ville en est le dernier beau symbole. Le Val-de-Marne est le premier département en nombre de crèches. Les collèges, dont le collège Josette et Maurice Audin, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), la Cité des métiers, les parcs départementaux, l’action sociale, l’aide aux transports (Améthyste, Imagin’R), le soutien à la création artistique, culturelle, sportive, à la vie associative, l’attention à la jeunesse en sont des marqueurs forts.

Ce Val-de-Marne auquel nous tenons est celui qui est aux côtés de celles et de ceux qui luttent pour les services publics de santé, d’éducation, de logement, pour l’emploi, des salaires dignes ; Ce Val-de-Marne est attentif à chaque salarié.e essentiel.le.e.s à la vie de notre pays : la crise sanitaire a montré combien elles et ils sont indispensables.

Ce Val-de-Marne que nous aimons est déterminé à combattre la pauvreté grandissante, la précarité. Aussi, la bataille pour obtenir de l’Etat les moyens de répondre aux besoins humains, aux exigences de développement de nos territoires est une dimension forte de l’activité de la majorité départementale.

La politique menée par le gouvernement Macron en France, celle menée par Valérie Pécresse en région Ile de France tournent le dos aux politiques menées à Vitry et dans le Val-de-Marne. La droite est en embuscade pour diriger le département.

Nous avons le Val-de-Marne en commun. Aussi, pour empêcher la droite de réussir sa main mise sur le Val-de-Marne, pour dire non à l’entrée d’élu.e.s d’extrême droite dans l’Assemblée départementale, la gauche s’est unie à Vitry,
Le 20 juin le vote d’espoir de jours heureux c’est le vote pour : Laurane Esseul et Marie-Albert Jules-Rosette, titulaires , Valérie Celik et jean-Toussaint Giacomo, leurs remplaçant.e.s.


Comité de soutien

Je rejoins le comité de soutien de
Lauranne ESSEUL et
Marie-Albert JULES-ROSETTE

Je soutiens
Services & équipements départementaux

Votre canton en chiffres

icon
4

collèges

qui accueillent + de 2 O30 élèves
icon
2

centres

de planification et d’éducation familiale (CPEF)
icon
1

espaces

départementaux des solidarités (EDS)
icon
3

centres

de protection maternelle et infantile (PMI)
icon
1

espace autonomie